Le projet associatif

Adelis compte près de 70 années d’existence.

Cette longévité lui confère une légitimité importante dans ses domaines d’activités.

Pour atteindre ce stade, à chaque période, les hommes et les femmes en charge de la gouvernance de l’association ont engagé de multiples transformations liées aux évolutions sociales et culturelles endogènes et exogènes, comme aux modifications des politiques publiques.

Comme pour toutes les organisations, ces évolutions dans le temps ont été rendues nécessaires pour assurer sa continuité car seul l’immobilisme, dans ces différents contextes, représente une menace. L’innovation sociale a toujours été le moteur de l’association.

Pour autant, son socle de valeurs et sa vocation ont constitué une constante à laquelle se réfèrent toujours, à chaque étape importante, les acteurs de l’association.

Cet attachement a permis l’évolution sereine de l’association et a constitué une force d’appui à tous les changements. Il a également servi de guide aux salariés de l’association qui ont fait le choix de s’investir dans ce secteur d’activité.

Face à l’érosion que peut provoquer le temps, sa culture associative l’a conduit à « revisiter » régulièrement sa stratégie afin que son projet soit sans cesse « placé dans l’actualité » et dans un environnement marchand où se développent de nouvelles offres.

C’est ainsi que les compétences acquises par adelis et les nouvelles perspectives doivent permettre d’élargir le champ des possibles. Le nouveau projet associatif doit en tenir compte.


Le projet

Son projet, dont l’objectif social est le fondement des métiers du logement, de l’accompagnement et de la restauration, consiste à :

« Accompagner les publics en situations transitoires dans tous les domaines et âges de la vie »

Adelis a choisi d’intervenir sur ce large champ d’activités, consciente des imperfections de la société et plus particulièrement actuellement de la rupture du contrat social. Il lui appartient de définir et maîtriser elle-même l’équilibre dynamique des personnes bénéficiaires de cet accompagnement.

La relation entre l’économique et le social, cercle qui devrait être vertueux, est trop souvent brisée. Les conséquences de cette rupture sont de deux ordres :

  • Sociales, car elles peuvent plonger les catégories de population les plus faibles dans la difficulté, voire dans le désarroi menant à l’exclusion. Adelis, par l’ensemble de ses actions, veut contribuer à corriger ces inégalités.
  • Économiques, car elles démontrent les excès d’un système économique et financier qui n’a plus de lien avec les intérêts de son territoire et de ceux qui l’occupent. Adelis, par son statut associatif, propose un modèle d’économie et d’échange qui met l’homme et son développement au centre de son projet.

L’organisation d’adelis

Celle-ci permet de répondre aux attentes de l’environnement partenarial, dans la relation singulière avec les pouvoirs publics avec lesquels elle œuvre, mais également dans la conduite à tenir avec les adhérents, les usagers, les salariés et les partenaires économiques.

Les pouvoirs publics

Adelis souhaite confirmer son implication locale ; ancrage qui fait d’elle, un partenaire dont le projet d’entreprise associative ne peut être dénaturé ou remis en cause tant il est attaché depuis presque 70 ans à ses finalités.

Portée par les fondements de la loi 1901 et l’investissement permanent de son résultat financier dans l’objet social, adelis ne se développe que par la seule nécessité de répondre aux besoins de ses usagers et au partenariat construit dans la loyauté avec les pouvoirs publics, limitant ainsi les dérives du seul profit qui serait lié à une logique de structure.

A ce titre, Adelis entend faire valoir, notamment auprès des pouvoirs publics, qu’ils reconnaissent la spécificité de l’entreprise associative, quand ils doivent effectuer des choix entre plusieurs opérateurs, candidats aux appels à projets ou appels d’offres.

Les adhérents

Adelis réaffirme son respect de la gouvernance associative qui, par décision de l’Assemblée Générale, place le Conseil d’Administration au centre des décisions politiques de l’association. Le Conseil d’Administration est constitué de personnes physiques bénévoles, adhérentes au projet et porteurs de ce projet à titre individuel.

Cette gouvernance est complétée par un Bureau et des commissions qui représentent l’exécutif politique.

Compte tenu de sa taille et de la complexité de son action, adelis choisit de confier, par délégation du Président, la mise en œuvre de ses orientations et de sa stratégie à une direction générale. Cette dernière est soumise au contrôle régulier du Président et du bureau. Le Directeur Général assure un compte rendu permanent de son action. Cette relation de subordination est la garantie de la pluralité des pouvoirs au sein de l’association.

Les usagers

Adelis réaffirme son objet social qui place les bénéficiaires au centre de son action qui intègre résultats économiques et valeur ajoutée sociale. La démarche qualité, débutée en 2010, représente l’engagement le plus fort qui démontre ce parti pris. Quels que soient leur âge, leur sexe ou leur situation, les usagers de l’association sont considérés comme des personnes à part entière en direction desquelles Adelis propose une pédagogie, dans une approche globale et/ou une relation d’aide ainsi qu’une offre de services permettant de répondre à leurs besoins.

Les salariés

Adelis s’engage à inscrire son action dans le cadre de l’économie sociale et solidaire. Ce qui lui confère un certain nombre de responsabilités en termes de gouvernance, de respect du droit et des accords, de dialogue social et d’équilibre entre la vie personnelle et professionnelle.

Les partenaires économiques

Adelis s’engage à intégrer ses valeurs et pratiques, à ses relations avec les partenaires économiques, à les y développer et à les faire partager.


Les valeurs

Pour mettre en œuvre ce projet, adelis définit des valeurs qui gouvernent et guident son action, et se dote de l’organisation nécessaire.

Pour décrire ses valeurs, adelis se réfère à deux courants de pensée et mouvements complémentaires en parfaite adéquation à ses fondamentaux : l’Éducation Populaire et l’Économie Sociale et Solidaire (ESS).

L'Éducation Populaire

L’éducation populaire qui a pris corps au 19ème siècle et qui n’eut de cesse de se développer afin, simultanément, de favoriser l’autonomie des personnes par l’accès au savoir et à la culture, de susciter la solidarité et l’engagement individuel, et de fortifier la démocratie et la république par la formation du citoyen. Dans des conditions adaptées à son époque, Adelis met en pratique ces finalités tant dans son organisation générale que dans la nature et la conduite des activités qu’elle propose.

L’Économie Sociale et Solidaire (ESS)

Bien que très ancienne, sous ses formes mutualistes, l’économie sociale et solidaire (ESS) a connu, au cours de la dernière décennie, un développement considérable. Elle propose différentes formes de structures économiques, relevant à la fois du secteur marchand et non-marchand, qui cherchent à répondre sous une forme collective à toutes sortes de besoins et à résoudre les problèmes rencontrés par nos concitoyens.

Le résultat économique n’est plus objet de spéculation ou d’enrichissement individuel : la production de richesses de ces entreprises et ses résultats servent à développer son projet et profitent à ses acteurs. Gérées démocratiquement, elles ambitionnent d’apporter une plus-value à leurs productions ou à leurs services en créant et cultivant du lien social.

 

Le développement durable

Ancrées dans les territoires, les entreprises de l’ESS sont donc rarement délocalisables. Elles entretiennent avec leur environnement des relations de coopération et de complémentarité.

A ce titre, Adelis avec les autres entreprises de l’ESS, s’engage à préserver les personnes, les biens et les ressources disponibles et ainsi permettre, aux générations futures, de compter durablement sur un patrimoine équivalent voire supérieur en qualité, à celui qui a déjà été légué.

Ces principes et valeurs se déclinent à partir de responsabilités sur lesquelles Adelis s’engage (en référence avec le document de la CRESS « Développement durable et responsabilité sociale des acteurs de l’ESS » septembre 2012) :

  • Responsabilité environnementale,
  • Responsabilité sociale et de cohésion sociale,
  • Responsabilité de relations et de gouvernance démocratiques,
  • Responsabilité économique plurielle et responsable.

Adelis est ancrée localement

C’est un de ses atouts. L’association, grâce à l’ensemble de ses activités, contribue au développement de son territoire en s’appuyant sur ce qui fonde son projet associatif, tant sur le plan institutionnel qu’économique et social.

Nos partenaires